Recherche

Julie Miguirditchian

Directrice Artistique

Direction artistique Festival ON 2020 Arles Avignon Tarascon Saint Martin de Crau..


o 40 Artistes mobilisés
o 70 Partenaires
o 30 Evènements gratuits (conférences, expositions, workshops, performances, projection vidéo, croisières augmentées, promenades sonores …)
o 25 Sites investis dont de nombreux lieux patrimoniaux (Eglise des Trinitaires, Eglise des Frères Prêcheurs, Thermes Constantin, Chapelle de la Madeleine, Abbaye de Montmajour), o 10 Ateliers Jeune Public,
o Des croisières et des performances sur le Rhône.
o Un off du ON encore plus important qu’en 2019

Article mis en avant

Assistance à la maitrise d’oeuvre numérique pour la scénographie du parcours permanent de la Cité internationale de la langue française. Ouverture 2022.

  • Contribution à la conception de la ligne artistique de l’environnement scénographie
  • Contribution à la définition d’un outil innovant d’accompagnement du visiteur
  • Préconisations en termes d’intégration d’rouvres dans le parcours permanent, les expositions temporaires, la Cité dans son ensemble et son environnement immédiat

Emmanuel Macron l’avait annoncé le 20 mars 2018 lors du sommet de la Francophonie : la France va rénover le château de Villers-Cotterêts pour y installer une Cité internationale de la langue française d’ici à 2022. Le gouvernement français veut réaménager ce lieu prestigieux pour en faire un pôle innovant de la francophonie.

Articles de Presse. Festival ON2020

Commissariat de l’exposition « J’ai fait ma maison dans ta boite cranienne » de Jeanne Susplugas ». Ardenome. Ancien grenier à sel. Avignon. 24 octobre 2020- février 2021

J’ai fait ta maison dans ma boite crânienne a pour fil rouge notre monde intérieur, physique ou psychique, que l’artiste conçoit comme un espace habité. 

Du dessin à la vidéo en passant par la réalité virtuelle, la photographie ou encore la céramique, Jeanne Susplugas nous parle des désordres et des maux de notre quotidien avec un langage séduisant et poétique, entre humour et cynisme, ironie et tragédie. De la maison au cerveau, cette artiste de renommée internationale tisse de fines correspondances, jusqu’à une expérience immersive où la magie de la réalité virtuelle plonge le visiteur dans un labyrinthe de synapses et de neurones, un cheminement au coeur des « pensées » humaines.

Commissariat : Véronique Baton & Julie Miguirditchian.

Produite par Edis, cette exposition est associée à Chroniques, Biennale des Imaginaires numériques imaginée par Zinc et Seconde Nature (Aix-Marseille), en partenariat avec le Festival ON (Arles) et la French Tech Grande Provenceet avec le soutien de CBA, la Ville d’Avignon, France Bleu Vaucluse, RCF.

Production de l’oeuvre en réalité virtuelle « I will sleep when I’m dead » de Jeanne Susplugas

PRODUCTION DÉLÉGUÉE : JULIE MIGUIRDITCHIAN
CO-PRODUCTIONS : NOTORYOU, EDIS, CHRONIQUES PRODUCTION, CNC-DICRÉAM, FESTIVAL ON
PARTENAIRES : VR ARLES FESTIVAL, INSTITUT FRANÇAIS
AVEC LE SOUTIEN DE LA BOURSE ORANGE XR

« I will sleep when I’m dead ». Ces quelques mots que Jeanne Susplugas emprunte à Bon Jovi en disent long sur son travail, sur le cerveau et nos pensées si difficiles à dompter.

Grâce à la « techno-magie » de la réalité virtuelle, le visiteur plonge dans une boîte crânienne parmi neurones et synapses. Il se perd dans un labyrinthe infini et croise des « pensées » matérialisées par des dessins à l’allure de pictogrammes. C’est un face à face intime, quasi psychanalytique qui introduit une intensité et une expérience unique.

DIRECTION ARTISTIQUE LABEL “ON” 2019 4 OCTOBRE – 10 NOVEMBRE 2019 ARLES

https://on-arles.com/on-2019/

ARLES – TARASCON – SAINT MARTIN DE CRAU
WEEK-END  INAUGURAL 4, 5 &6 OCTOBRE 2019. ARLES

Chaque automne, entre octobre et novembre, le label ON active et éclaire le territoire arlésien sur ses richesses artistiques et technologiques. ON est un observatoire permanent des évolutions de la création contemporaine et crée des conditions partenariales de production entre des acteurs de tous horizons spécialisés dans la créativité et l’économie numérique.

Durant presque deux mois, ON valorise le territoire par le numérique et devient un espace de présentation, de rencontre et de réflexion pour les artistes, les professionnels et les publics. Tout en faisant dialoguer industries créatives et art digital, ON met un coup de projecteur innovant sur le patrimoine. Créations, conférences, concerts, expositions, installations, performances et ateliers sont ainsi au programme et font d’ON un véritable laboratoire d’expériences en innovations technologiques, arts visuels, design et spectacle vivant.

https://on.octobre-numerique.fr/

CO-PRODUCTION & COORDINATION GENERALE DU PROJET “ABSENCES” DE PIERRE LAURENT CASSIERE
MAISON JEANNE PISTOUN

15 JUIN – 2 SEANCES 16H & 18H

PIECES SONORES IN SITU. 15 JUIN 2019 – 15 JUIN 2020
QUARTIER CANTO PERDRIX. MARTIGUES
https://www.absences-canto-perdrix.com

CAnto-8990-comp

Les Absences proposent des moments d’attention aux voix des habitants de Canto-Perdrix.

Leurs impressions, anecdotes et autres souvenirs liés au quartier sont partagés d’une manière particulière. Chaque création s’écoute au casque sur le lieu de son enregistrement.

La technique spécifique de prise de son binaurale, le travail de composition, et sa restitution sur place pr Pduisent un étrange effet de décalage entre réalité et fiction, créant l’illusion de la proximité physique des orateurs et d’événements alentour.

[Équipé de votre smartphone et d’un casque stéréo, connectez-vous au site http://www.absences-canto-perdrix.com ou empruntez les lecteurs et plans disponibles au centre social, puis partez à la découverte de ce quartier de Martigues et de ses habitants, en vous promenant aux environs de la Maison Jeanne Pistoun.]

Absences de Pierre-Laurent Cassière est un projet co-produit par Julie Miguirditchian, la Fondation Logirem, la Maison de quartier Jeanne Pistoun, l’AACS ainsi que le Conseil Départemental et la Métropole Aix Marseille Provence dans le cadre du financement Contrat  de Ville. En collaboration avec le service Ville d’art et d’histoire de la ville de Martigues et avec la complicité du Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues.  Ce projet s’inscrit dans la manifestation culturelle “Des marches, démarches” portée par le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui s’étend sur tout le territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2019.

Site web du projet : www.absences-canto-perdrix.com
Site web de l’artiste : www.pierrelaurentcassiere.com/en-absences.html

Infos pratiques : Canto Perdrix – Maison de quartier Jeanne Pistoun Rue Robert Desnos  13500 – Martigues

Canto-9052-comp

COMMISSARIAT D’EXPOSITION “DELIRIUM DOLIUM” EXPOSITION DE SAMUEL ROUSSEAU DU 15/06 AU 22/09/2019 MUSEE DES DOCKS ROMAINS. MARSEILLE PRODUCTION CHÂTEAU DE SERVIERES

DANS LE CADRE DE LA SAISON DU DESSIN INITIÉE PAR PAREIDOLIE

Créé in situ pour le Musée des Docks Romains de Marseille,Délirium dolium” est une brèche intemporelle ouverte dans le travail vidéo de l’artiste Samuel Rousseau.

Samuel Rousseau se fait ici archéologue. La dolia devient une passerelle reliant les époques par le biais d’animations et de projections faisant resurgir le passé.

Samuel Rousseau soumet au spectateur dans cette forme singulière de remix visuel aux allures de bacchanale épurée que “Délirium dolium” donne à observer. Comme un DJ, Samuel Rousseau pioche dans le travail des créateurs du passé. Il sélectionne les motifs qui lui paraissent les plus propices, les découpe, les retaille et les transpose dans une nouvelle dimension créant des lignes de fuite entre le présent et le passé. Une façon pour Samuel Rousseau de se réinventer en suivant sa propre ligne universelle.

Samuel Rousseau est un artiste plasticien contemporain français. Il exploite principalement la vidéo et les ressources de l’informatique mais ses moyens d’expression sont très variés : sculpture, photo, installation, dessin, arts plastiques, art numérique. Samuel Rousseau interroge l’humanité, le monde contemporain et les médias de masse. La technologie, employée de façon très discrète dans son travail, est strictement au service d’une poésie où le virtuel et le réel s’entrecroisent. Dans ses boucles vidéo fictionnelles et souvent poétiques, les objets du quotidien, recyclés ou transformés, prennent vie et provoquent des questions nouvelles.

http://www.samuelrousseau.com/

ABSENCES – PIERRE LAURENT CASSIERE 2018

Présentation de la première partie du projet Absences de Pierre-Laurent Cassière dans le cadre des « Journées Nationales de l’Architecture »

Sur une invitation du Service Patrimoine de la Ville de Martigues

3 SESSIONS 14H /15H/16H EN PRESENCE DE L’ARTISTE

Absences-frogs.jpeg

 

Les Absences proposent des moments d’attention aux voix des habitants de Canto-Perdrix.

Leurs impressions, anecdotes et autres souvenirs liés au quartier sont partagés d’une manière par culière : Chaque pièce sonore s’écoute au casque sur le lieu de son enregistrement.
La technique spécifique de prise de son, le travail de composition, et sa restitution sur place produisent un étrange e et de décalage entre réalité et c on, créant l’illusion de la proximité physique des orateurs.

Équipez-vous d’un casque et partez à la découverte de ce quartier de Martigues et de ses habitants, en vous promenant aux environs de la Maison Jeanne Pistoun.

Absences de Pierre-Laurent Cassière est un projet co-produit par Julie Miguirditchian, la Fondation Logirem, la Maison de quartier Jeanne Pistoun, l’AACS ainsi que le Conseil Départemental et la Métropole Aix Marseille Provence dans le cadre du financement Contrat de Ville. Avec la complicité du Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues.

Site web de l’artiste : http://www.pierrelaurentcassiere.com/en-absences.html

IMG_8865.jpeg

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑