Recherche

Julie Miguirditchian

Directrice Artistique

Catégorie

Art & Espace Public

A VENIR :  DIRECTION ARTISTIQUE LABEL “ON” 2019
4 OCTOBRE – 10 NOVEMBRE 2019
ARLES – TARASCON – SAINT MARTIN DE CRAU
WEEK-END  INAUGURAL 4, 5 &6 OCTOBRE 2019. ARLES

ON_logo_2019_Mono

Chaque automne, entre octobre et novembre, le label ON active et éclaire le territoire arlésien sur ses richesses artistiques et technologiques. ON est un observatoire permanent des évolutions de la création contemporaine et crée des conditions partenariales de production entre des acteurs de tous horizons spécialisés dans la créativité et l’économie numérique.

Durant presque deux mois, ON valorise le territoire par le numérique et devient un espace de présentation, de rencontre et de réflexion pour les artistes, les professionnels et les publics. Tout en faisant dialoguer industries créatives et art digital, ON met un coup de projecteur innovant sur le patrimoine. Créations, conférences, concerts, expositions, installations, performances et ateliers sont ainsi au programme et font d’ON un véritable laboratoire d’expériences en innovations technologiques, arts visuels, design et spectacle vivant.

https://on.octobre-numerique.fr/

Publicités

CO-PRODUCTION & COORDINATION GENERALE DU PROJET “ABSENCES” DE PIERRE LAURENT CASSIERE
MAISON JEANNE PISTOUN

15 JUIN – 2 SEANCES 16H & 18H

PIECES SONORES IN SITU. 15 JUIN 2019 – 15 JUIN 2020
QUARTIER CANTO PERDRIX. MARTIGUES
https://www.absences-canto-perdrix.com

CAnto-8990-comp

Les Absences proposent des moments d’attention aux voix des habitants de Canto-Perdrix.

Leurs impressions, anecdotes et autres souvenirs liés au quartier sont partagés d’une manière particulière. Chaque création s’écoute au casque sur le lieu de son enregistrement.

La technique spécifique de prise de son binaurale, le travail de composition, et sa restitution sur place pr Pduisent un étrange effet de décalage entre réalité et fiction, créant l’illusion de la proximité physique des orateurs et d’événements alentour.

[Équipé de votre smartphone et d’un casque stéréo, connectez-vous au site http://www.absences-canto-perdrix.com ou empruntez les lecteurs et plans disponibles au centre social, puis partez à la découverte de ce quartier de Martigues et de ses habitants, en vous promenant aux environs de la Maison Jeanne Pistoun.]

Absences de Pierre-Laurent Cassière est un projet co-produit par Julie Miguirditchian, la Fondation Logirem, la Maison de quartier Jeanne Pistoun, l’AACS ainsi que le Conseil Départemental et la Métropole Aix Marseille Provence dans le cadre du financement Contrat  de Ville. En collaboration avec le service Ville d’art et d’histoire de la ville de Martigues et avec la complicité du Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues.  Ce projet s’inscrit dans la manifestation culturelle “Des marches, démarches” portée par le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui s’étend sur tout le territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2019.

Site web du projet : www.absences-canto-perdrix.com
Site web de l’artiste : www.pierrelaurentcassiere.com/en-absences.html

Infos pratiques : Canto Perdrix – Maison de quartier Jeanne Pistoun Rue Robert Desnos  13500 – Martigues

Canto-9052-comp

ABSENCES – PIERRE LAURENT CASSIERE 2018

Présentation de la première partie du projet Absences de Pierre-Laurent Cassière dans le cadre des « Journées Nationales de l’Architecture »

Sur une invitation du Service Patrimoine de la Ville de Martigues

3 SESSIONS 14H /15H/16H EN PRESENCE DE L’ARTISTE

Absences-frogs.jpeg

 

Les Absences proposent des moments d’attention aux voix des habitants de Canto-Perdrix.

Leurs impressions, anecdotes et autres souvenirs liés au quartier sont partagés d’une manière par culière : Chaque pièce sonore s’écoute au casque sur le lieu de son enregistrement.
La technique spécifique de prise de son, le travail de composition, et sa restitution sur place produisent un étrange e et de décalage entre réalité et c on, créant l’illusion de la proximité physique des orateurs.

Équipez-vous d’un casque et partez à la découverte de ce quartier de Martigues et de ses habitants, en vous promenant aux environs de la Maison Jeanne Pistoun.

Absences de Pierre-Laurent Cassière est un projet co-produit par Julie Miguirditchian, la Fondation Logirem, la Maison de quartier Jeanne Pistoun, l’AACS ainsi que le Conseil Départemental et la Métropole Aix Marseille Provence dans le cadre du financement Contrat de Ville. Avec la complicité du Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues.

Site web de l’artiste : http://www.pierrelaurentcassiere.com/en-absences.html

IMG_8865.jpeg

 

Commissariat de l’exposition Archilumen : dialogue sensible entre lumière et architectures dans le Var du 14 Sept. 2018 au 28 Déc. 2018

image002

Le CAUE VAR et La Rue des arts, avec la collaboration du Conseil Départemental du Var et de la ville de Toulon, proposent l’exposition «ARCHILUMEN, Dialogue sensible entre lumière et architectures dans le Var» du 14 Sept. 2018 au 28 Déc. 2018 en centre-ville de Toulon.

 

Une façon d’inaugurer les Journées Européennes du Patrimoine et diverses animations offertes pour sensibiliser les publics à l’architecture.

Cette exposition est le fruit d’une commande passée par le CAUE VAR à Michel EISENLOHR photographe varois de renommée internationale. Son approche artistique révèle son interprétation du riche patrimoine bâti varois, quelles que soient sa typologie et son époque. Julie Miguirditchian, commissaire de l’exposition, a choisi 23 photos où la lumière donne corps et sens, matière et vie à des architectures diverses.

Ce travail de Michel EISENLOHR a donné lieu à un livret, avec des textes d’une auteure varoise, Lucile BORDES, composé par Véronique HOURS, architecte.

Toutes deux, sensibles à la relation « lumière & territoire » et à la sensibilisation des publics, offrent un écrin, un espace de réflexion et d’appropriation des images du photographe.

Des ateliers, des visites commentées et une séance cinéma plein air viendront compléter la médiation de l’exposition gratuitement.

Proposée dans la Rue des Arts, galerie à ciel ouvert, l’exposition dure 3 mois à compter des Journées Européenne du Patrimoine (14,15 et 16 septembre 2018).

Architecture et lumière, lumière et architecture, les deux sont indissociables.
Le Corbusier disait à ce propos « L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière ».

Le Var, Département baigné de soleil, est un terrain d’expression exceptionnel pour révéler le dialogue entre architecture et lumière.

Le CAUE VAR a souhaité en témoigner à travers cette exposition et une offre de médiations.

Le CAUE VAR enrichit ici sa mission de sensibilisation des varois par des actions sensibles et culturelles, pour tous, tout au long de l’année, en complément de nos actions de promotion de la qualité architecturale et des conseils techniques des candidats à la construction et rénovation.

http://www.micheleisenlohr.com/project/archilumen/

 

Lumifolia de Scenocosme. Terminal 2C. Roissy CDG. Livraison décembre 2012.

Obtention du marché public lancé par ADP : septembre 2012
Commissariat & Direction de production: Julie Miguirditchian
Objet du marché : Jardin multisensoriel situé dans le terminal 2C en zone de sûreté entre les douanes et la sortie du terminal.
Livraison du marché : 15 décembre 2012
Sélectionné par Digitalarti pour Aéroports de Paris

lumifolia_6

Lumifolia est un jardin interactif qui questionne de manière sensible, artistique et musicale nos relations avec les végétaux t l’environnement. Les feuilles des arbustes réagissent aux caresses humaines par des sonorités et des intensités lumineuses. Les végétaux s’éveillent sous le contact et l’influence électrostatique subtile du corps humain : grâce à l’interaction des spectateurs. Comme une respiration, un doux halo de lumière scintille en continu près de l’arbuste. Lorsqu’une personne le caresse, cette variation lumineuse devient plus forte en fonction de la proximité du contact.

lumifolia_1

Le couple d’artistes Scenocosme développe la notion d’interactivité, par laquelle l’oeuvre existe et évolue grâce à l’action des spectateurs. À travers des hybridations entre végétal et technologie numérique, ils utilisent les végétaux comme des capteurs naturels sensibles à des flux énergétiques divers. En distillant la technologie numérique, ils en font ainsi ressortir des essences de rêve et de poésie, ils en utilisent la partie vivante, sensible voire fragile. Ils explorent entre autres les relations invisibles que nous entretenons avec l’environnement: ils rendent alors sensibles les variations énergétiques infimes des êtres vivants en proposant des mises en scène interactives où les spectateurs partagent des expériences sensorielles extraordinaires.

img_4473-1

Lauréat du Prix du jeune concepteur lumière 2013 / Trophées LumiVille de la Conception Lumière, remis par l’AFE (Association Française de l’Eclairage).

Les Trophées LumiVille de la conception lumière est un concours européen visant à récompenser et à distinguer les concepteurs et créateurs dans le domaine de l’éclairage. Son objectif est de récompenser les concepteurs auteurs de mises en lumière singulières, par leur côté conceptuel et artistique, leur aspect esthétique, et intégrant une technologie innovante.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑