Recherche

Julie Miguirditchian

Directrice Artistique

Catégorie

Références Commerciales

Exposition D-light. Evènement Immersions Digitales N°3. Groupe Accenture. Paris

Commissariat & Direction de production : Julie Miguirditchian

D-light propose de découvrir œuvres et design innovant autour de la thématique de la lumière : interactivité, immersion au cœur d’un dispositif esthétique et sensoriel, performance et disruptivité sont les concepts qui portent cette programmation.

copyrightquentin1

La lumière fait naître le visible et structure la perception en révélant le tracé et les formes de la matière, des objets et de l’espace dans lequel ils s’inscrivent. Inspirant de tout temps les artistes, elle a souvent été détournée en objet d’étude, sujet d’observation, médium à manipuler ou matière à travailler… Désormais élément incontournable de la création artistique contemporaine et numérique, la lumière est un champ d’expérimentation qui s’élargit et se renouvelle sans cesse au gré des innovations technologiques.

Dans l’exposition D-light, les artistes explorent les propriétés matérielles et immatérielles, physiques et spatiales d’une lumière re-créée. Souvent conçus en collaboration avec des ingénieurs ou scientifiques, leurs dispositifs concourent à des expériences, visuelles et physiques, qui mobilisent et stimulent nos sens (son, toucher, vue) en se combinant avec le mouvement afin de proposer de nouvelles spatialités. L’exposition D-light a été pensée comme une proposition artistique innovante invitant non seulement le visiteur à découvrir et visualiser l’imperceptible et l’invisible, mais aussi à toucher et à peindre lui-même avec la lumière.

Dates : 3 -8 Juin 2013.

Parmi les artistes invités : Laurent Bolognini, François Brument, Antonin Fourneau, Dmitry Gelfand & Evelina Domnitch, Bertrand Lamarche, Vincent Leroy, Stefane Perraud, Yann Toma, Elektric Mondays, Félicie d’Estiennes d’Orves, Lab-au, Olivier Ratsi, Eric Michel.

 


Presse : 

L’immersion digitale & lumineuse d’Accenture

Vidéo :

 

 

Lumifolia de Scenocosme. Terminal 2C. Roissy CDG. Livraison décembre 2012.

Obtention du marché public lancé par ADP : septembre 2012
Commissariat & Direction de production: Julie Miguirditchian
Objet du marché : Jardin multisensoriel situé dans le terminal 2C en zone de sûreté entre les douanes et la sortie du terminal.
Livraison du marché : 15 décembre 2012
Sélectionné par Digitalarti pour Aéroports de Paris

lumifolia_6

Lumifolia est un jardin interactif qui questionne de manière sensible, artistique et musicale nos relations avec les végétaux t l’environnement. Les feuilles des arbustes réagissent aux caresses humaines par des sonorités et des intensités lumineuses. Les végétaux s’éveillent sous le contact et l’influence électrostatique subtile du corps humain : grâce à l’interaction des spectateurs. Comme une respiration, un doux halo de lumière scintille en continu près de l’arbuste. Lorsqu’une personne le caresse, cette variation lumineuse devient plus forte en fonction de la proximité du contact.

lumifolia_1

Le couple d’artistes Scenocosme développe la notion d’interactivité, par laquelle l’oeuvre existe et évolue grâce à l’action des spectateurs. À travers des hybridations entre végétal et technologie numérique, ils utilisent les végétaux comme des capteurs naturels sensibles à des flux énergétiques divers. En distillant la technologie numérique, ils en font ainsi ressortir des essences de rêve et de poésie, ils en utilisent la partie vivante, sensible voire fragile. Ils explorent entre autres les relations invisibles que nous entretenons avec l’environnement: ils rendent alors sensibles les variations énergétiques infimes des êtres vivants en proposant des mises en scène interactives où les spectateurs partagent des expériences sensorielles extraordinaires.

img_4473-1

Lauréat du Prix du jeune concepteur lumière 2013 / Trophées LumiVille de la Conception Lumière, remis par l’AFE (Association Française de l’Eclairage).

Les Trophées LumiVille de la conception lumière est un concours européen visant à récompenser et à distinguer les concepteurs et créateurs dans le domaine de l’éclairage. Son objectif est de récompenser les concepteurs auteurs de mises en lumière singulières, par leur côté conceptuel et artistique, leur aspect esthétique, et intégrant une technologie innovante.

Direction Artistique & Direction de production « Flux » de Stéfane Perraud. Gare de l’est. Paris. Décembre- Mars 2013

Œuvre commandée par la SNCF: Octobre 2012
Objet de la commande : Valorisation de la rosace principale de la gare de l’est inscrite aux monuments historiques
Livraison du marché : 17 décembre 2012
Direction artistique & Direction de production: Julie Miguirditchian
Sélectionné par Digitalarti pour  la gare de l’est

 

image

Pendant 3 mois à compter du 17 décembre, une  installation monumentale de Stéfane Perraud a illuminé la Rosace historique de la Gare de l’Est au rythme des arrivées et des départs de voyageurs.

Visibles jour et nuit, à la descente des trains comme depuis la rue, ses scintillements refléteront les palpitations et les intensités de la Gare. Dans la lignée de Lueur – une précédente création présentée lors de la Nuit Blanche 2008 – Stéfane Perraud poursuit sa représentation symbolique des cycles de vie, des flux démographiques et urbains :

“Pour la gare de l’est, j’ai très vite été attiré par la circulation intense liée aux flux générés par l’attraction du bassin parisien. Il y a quelques années j’ai découvert l’installation A Virtual Stroll présentée par Paul Virilio à la Fondation Cartier en collaboration avec Diller Scofidio+ Renfro, Laura Kurgan et Ben Rubin. Elle avait trait en partie aux flux migratoires liés au réchauffement climatique et à la montée des eaux.  Mon travail se rapproche de cette recherche car j’ai moi même conçu plusieurs installations autour de l’esthétique des données et du traitement de données sous forme poétique et spatiale. Comme par exemple Lueurs (2008) où je mettais en valeur le flux démographique et la surpopulation ou Modifié #02 (2008), une oeuvre réalisée  à partir des données de la sur-nutrition et de la mal-nutrition dans des têtes de soja.

En montrant aux voyageurs une cartographie des flux de la gare de l’est, j’essaie de mettre en relation à la fois les passagers entre eux – en proposant une conscience collective des déplacements – et de poétiser cette cartographie par un symbole très simple:  un point lumineux/un homme, une femme.”

img_4449

img_4446

Flux est une production de Digitalarti réalisée dans le cadre d’une commande artistique de la SNCF.
Artiste : Stéfane Perraud
Direction artistique  & Direction de production : Julie Miguirditchian
Collaborateur technique  : Laurent Brun
Assistants : Manuel Labra et Agnieska Malinovska
Remerciements : Christian Delecluse, Sima Khatami et Bijan Anquetil
Photographies : Quentin Chevrier pour Digitalarti

 

 

 

Soirée Google « L’air du temps numérique ». Gaité lyrique

Client : Google
Production : Agence Elan
Programmation artistique: Julie Miguirditchian pour Digitalarti
Lieu : Gaité lyrique. Paris
Oeuvres exposées :
One man one tree de Electronic Shadow , Emotion Forecast de Maurice Benayoun
Performance numérique proposée : Coïncidence de la Cie Adrien M/Claire B en collaboration avec le beatboxer Ezra

image

A l’occasion de cette soirée intitulée « l’air du temps numérique », Google a invité les grands dirigeants français et partenaires de Google à vivre un voyage entre réel et virtuel  semé d’installations interactives et de performances chorégraphiques permettant au public de découvrir et appréhender toutes les possibilités inhérentes à l’utilisation des différents services Google.

image

Emotion Forecast de Maurice Benayoun

image

L’installation Emotion Forecast de Maurice Benayoun Emotion Forecast est bâtie sur le modèle des systèmes prédictifs du stock market. L’installation utilise les données concernant les émotions du monde, grâce à Google News, pour établir des cartes dynamiques, évaluer les grandes tendances, et, comme une prévision météo, traduire les évolutions comme des mouvements de nuages en compilant les données sur les 15 derniers jours. La projection représente ainsi l’état émotionnel anticipé de la planète pour les 3 prochains jours.

One man one tree de Naziha Mestaoui

Un arbre planté virtuellement pousse dans la réalité

one-man-one-tree-electronic-shadow

ONE MAN ONE TREE est une installation artistique créant une forêt de lumière en 3 dimensions. Elle invite le public à planter une graine de lumière qui pousse au rythme des battements de son cœur pour donner naissance à un arbre lumineux et unique. Une fois l’arbre créé virtuellement, un arbre réel, bien physique est planté dans un projet de reforestation. Au regard de tous les services rendus, l’arbre est un allié, un régulateur, une opportunité d’équilibre et de régénération pour l’écosystème. Savoir tirer profit des services écosystémiques de l’arbre offre des gains et avantages multiples tant pour l’agriculteur, les populations locales, l’industriel que pour la planète. Ce dispositif artistique se propose de donner corps aux projets de plantation et permet ainsi à chacun de s’approprier ce présent à travers un acte symbolique poétique. Chaque citoyen devient co-créateur de notre avenir collectif.

one-man-one-tree-electronic-shadow-02

img_4388-17

Coincidences de la Cie Adrien M & Claire B

211886020_1280x720

Coïncidence est une courte performance visuelle, dansée et jonglée, incarnant la traversée fulgurante d’un monde, d’un espace minimaliste où formes abstraites et lettres prennent vie et deviennent support d’imaginaire. Duo sensible entre une chorégraphie numérique et un corps vivant, elle se situe sur le fil étroit de l’évocation de la vraisemblance, dans cette fine couche de coïncidence entre réel et virtuel où peut naître un espace onirique.

amcb-coincidence059391-1600x1066

Surnatures de Miguel Chevalier. Terminal S4. Roissy Charles de Gaulle

Mission : Direction artistique & Direction de production
Client : Aéroports de Paris
Oeuvre : Sur-Natures de Miguel Chevalier
Dates : juillet – octobre 2012
Lieu : Terminal S4. Aéroport Paris-Charles de Gaulle

Réalisée par Miguel Chevalier, sur une création logicielle du collectif Music2eyeSur-Natures est un jardin virtuel constitué de quinze plantes filaires et luminescentes qui naissent aléatoirement, s’épanouissent et meurent en fonction de leur « code morphogénétique ». Sur les murs, le jardin pousse chaque jour en temps réel et réagit au passage des voyageurs.

De juillet à octobre 2012, des milliers de passagers ont été chaque jour surpris par ces fleurs géantes, et ont apprécié jouer avec elles.

Miguel Chevalier  utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique. Il réalise des expositions dans des musées, centres d’art et galeries du monde entier.

img_9194_colorise_small

Autres exemples de jardins Sur-natures :

surnature

galeries_lafayette1

 

Exposition collective « Natural / Digital ». Evènement Immersions Digitales N°2. Groupe Accenture

Mission : Commissariat & Direction de production
Lieu : Siège Accenture. Paris
Dates : 04-8 Juin 2012

Cette nouvelle exposition “Immersions Digitales” présente un panorama d’œuvres numériques autour du thème de la nature. Le vivant et le numérique sont intimement liés. L’expérience est poétique, interactive, immersive. Art vidéo, photographies numériques, paysages interactifs, installations sonores, sculptures 3D, design, intelligence artificielle, bio-art, art des flux en temps réel…

Ils relient des forêts à des valeurs boursières, et nous font écouter le relief de la planète bleue sur un disque 33 tours. Ils inventent de nouvelles façons d’arpenter le monde en utilisant Google Earth pour photographier des paysages virtuels imaginaires. Les designers filtrent l’air par des plantes dépolluantes sur la base de recherches effectuées en milieu spatial pour améliorer notre espace privé, et produisent des mobiliers urbains reliés à des éoliennes ou à des panneaux photovoltaïques pour qu’il fasse plus chaud en hiver et plus froid en été dans nos villes devenues créatives. Certains artistes mélangent leur propre ADN à celui des fleurs et d’autres arrivent même à faire tomber la pluie !

 

Artistes invités : Samuel Rousseau, Eduardo Kac, Jakob+Macfarlane, Mathieu Lehanneur, Daan Roosegaarde, Miguel Chevalier, Jacques Percontes, Sennep, Matthieu Briand, Grégory Chatonsky, Scenocosme, Matthieu Kavyrchine, Julien Levesque, Art of Failure (Nicolas Maigret).

 

 

 

 

 

 

 

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑