Recherche

Julie Miguirditchian

Directrice Artistique

Catégorie

Scénographie & Direction artistique

ABSENCES – PIERRE LAURENT CASSIERE 2018

Présentation de la première partie du projet Absences de Pierre-Laurent Cassière dans le cadre des « Journées Nationales de l’Architecture »

Sur une invitation du Service Patrimoine de la Ville de Martigues

3 SESSIONS 14H /15H/16H EN PRESENCE DE L’ARTISTE

Absences-frogs.jpeg

 

Les Absences proposent des moments d’attention aux voix des habitants de Canto-Perdrix.

Leurs impressions, anecdotes et autres souvenirs liés au quartier sont partagés d’une manière par culière : Chaque pièce sonore s’écoute au casque sur le lieu de son enregistrement.
La technique spécifique de prise de son, le travail de composition, et sa restitution sur place produisent un étrange e et de décalage entre réalité et c on, créant l’illusion de la proximité physique des orateurs.

Équipez-vous d’un casque et partez à la découverte de ce quartier de Martigues et de ses habitants, en vous promenant aux environs de la Maison Jeanne Pistoun.

Absences de Pierre-Laurent Cassière est un projet co-produit par Julie Miguirditchian, la Fondation Logirem, la Maison de quartier Jeanne Pistoun, l’AACS ainsi que le Conseil Départemental et la Métropole Aix Marseille Provence dans le cadre du financement Contrat de Ville. Avec la complicité du Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues.

Site web de l’artiste : http://www.pierrelaurentcassiere.com/en-absences.html

IMG_8865.jpeg

 

Commissariat de l’exposition Archilumen : dialogue sensible entre lumière et architectures dans le Var du 14 Sept. 2018 au 28 Déc. 2018

image002

Le CAUE VAR et La Rue des arts, avec la collaboration du Conseil Départemental du Var et de la ville de Toulon, proposent l’exposition «ARCHILUMEN, Dialogue sensible entre lumière et architectures dans le Var» du 14 Sept. 2018 au 28 Déc. 2018 en centre-ville de Toulon.

 

Une façon d’inaugurer les Journées Européennes du Patrimoine et diverses animations offertes pour sensibiliser les publics à l’architecture.

Cette exposition est le fruit d’une commande passée par le CAUE VAR à Michel EISENLOHR photographe varois de renommée internationale. Son approche artistique révèle son interprétation du riche patrimoine bâti varois, quelles que soient sa typologie et son époque. Julie Miguirditchian, commissaire de l’exposition, a choisi 23 photos où la lumière donne corps et sens, matière et vie à des architectures diverses.

Ce travail de Michel EISENLOHR a donné lieu à un livret, avec des textes d’une auteure varoise, Lucile BORDES, composé par Véronique HOURS, architecte.

Toutes deux, sensibles à la relation « lumière & territoire » et à la sensibilisation des publics, offrent un écrin, un espace de réflexion et d’appropriation des images du photographe.

Des ateliers, des visites commentées et une séance cinéma plein air viendront compléter la médiation de l’exposition gratuitement.

Proposée dans la Rue des Arts, galerie à ciel ouvert, l’exposition dure 3 mois à compter des Journées Européenne du Patrimoine (14,15 et 16 septembre 2018).

Architecture et lumière, lumière et architecture, les deux sont indissociables.
Le Corbusier disait à ce propos « L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière ».

Le Var, Département baigné de soleil, est un terrain d’expression exceptionnel pour révéler le dialogue entre architecture et lumière.

Le CAUE VAR a souhaité en témoigner à travers cette exposition et une offre de médiations.

Le CAUE VAR enrichit ici sa mission de sensibilisation des varois par des actions sensibles et culturelles, pour tous, tout au long de l’année, en complément de nos actions de promotion de la qualité architecturale et des conseils techniques des candidats à la construction et rénovation.

http://www.micheleisenlohr.com/project/archilumen/

 

Direction artistique ON_Octobre numérique 2018

En 2O17, Octobre Numérique est devenu ON, un temps fort de rencontres digitales entre artistes, créatifs, entrepreneurs, techniciens, intellectuels et grand public. ON se déroulera cette année du 3 octobre au 16 novembre à Arles, Tarascon et SaintMartin-de-Crau. Les 6 et 7 octobre prochain, un week-end inaugural artistique et festif donnera le « La» de cette nouvelle édition

Chaque automne, entre octobre et novembre, le label ON active et éclaire le territoire arlésien sur ses richesses artistiques et technologiques. ON est un observatoire permanent des évolutions de la création contemporaine et crée des conditions partenariales de production entre des acteurs de tous horizons spécialisés dans la créativité et l’économie numérique. Durant plus d’un mois, ON valorise le territoire par le numérique et devient un espace de présentation, de rencontre et de réflexion pour les artistes, les professionnels et les publics. Tout en faisant dialoguer industries créatives et art digital, ON met un coup de projecteur innovant sur le patrimoine. Il transforme les écrins architecturaux présents en Pays d’Arles en y révélant des créations artistiques spécifiques liant architecture et nouvelles technologies. Créations, conférences, concerts, expositions, installations, performances et ateliers sont ainsi au programme et font d’ON un véritable laboratoire d’expériences en innovations technologiques, arts visuels, design et spectacle vivant. ON (ex Octobre Numérique) est porté par la communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette, et soutenu par la région PACA et la ville d’Arles. Depuis 2O17, sa direction artistique est confiée à Julie Miguirditchian et son organisation au Pôle Culture & Patrimoines.

http://on.octobre-numerique.fr/

flyerjpg2

flyerjpg3

Direction artistique ON_Octobre numérique

Logo_ON_2017_01   on

Octobre Numérique est un label créé en 2O1O par la Ville d’Arles avec le soutien du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur afin de promouvoir les acteurs et les nouvelles pratiques numériques dans les domaines de la création, de l’innovation et de l’économie.

Pour sa 8e édition, Octobre Numérique devient « ON » ON, c’est allumer les machines et mettre un coup de projecteur sur la vitalité de notre territoire. ON, c’est le « nous », le collectif, le contributif, le participatif. ON, ce sont les mois d’octobre et de novembre ponctués de découvertes numériques, adressées autant au grand public qu’aux professionnels : expositions, conférences, ateliers et workshops, projections, salon du jeu vidéo, soirées… ON choisit pour thématique la valorisation du territoire et de son patrimoine par le numérique et s’étend au territoire de l’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette (Arles, Saint-Martin-de-Crau, Tarascon) et au-delà : Avignon et Aix-en-Provence.

http://www.octobre-numerique.fr

Capture d’écran 2017-10-11 à 00.17.05.png

 

afficheblackchorus

affiche Dorothe Smith.jpg

Surnatures de Miguel Chevalier. Terminal S4. Roissy Charles de Gaulle

Mission : Direction artistique & Direction de production
Client : Aéroports de Paris
Oeuvre : Sur-Natures de Miguel Chevalier
Dates : juillet – octobre 2012
Lieu : Terminal S4. Aéroport Paris-Charles de Gaulle

Réalisée par Miguel Chevalier, sur une création logicielle du collectif Music2eyeSur-Natures est un jardin virtuel constitué de quinze plantes filaires et luminescentes qui naissent aléatoirement, s’épanouissent et meurent en fonction de leur « code morphogénétique ». Sur les murs, le jardin pousse chaque jour en temps réel et réagit au passage des voyageurs.

De juillet à octobre 2012, des milliers de passagers ont été chaque jour surpris par ces fleurs géantes, et ont apprécié jouer avec elles.

Miguel Chevalier  utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique. Il réalise des expositions dans des musées, centres d’art et galeries du monde entier.

img_9194_colorise_small

Autres exemples de jardins Sur-natures :

surnature

galeries_lafayette1

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑